Le nombre de cyberattaques a été multiplié par quatre depuis le début de la crise du Covid-19 selon l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI). Récemment des chercheurs en cybersécurité ont découvert plus de 45 millions de dossiers médicaux et de données personnelles associées, stockés de manière non sécurisée. Les données de santé deviennent de fait une cible attractive pour les cybercriminels, qu’il faut plus que jamais protéger.

Dans un tel contexte, quelles dispositions les acteurs de la recherche clinique doivent-ils prendre pour assurer la sécurité des données médicales qu’ils collectent ? Quels sont les voies et moyens disponibles pour se conformer à la réglementation en vigueur en matière de sécurité de données cliniques ?

Aujourd’hui, il existe un référentiel qui certifie la protection des données dîtes sensibles, et dont l’application vous vaut respect de la réglementation en vigueur. En effet, depuis juin 2018, toute organisation disposant de données de santé doit se mettre en conformité avec le référentiel « Hébergeur de Données de Santé » (HDS), édité par l’ANS (Agence du numérique en santé).

Ce référentiel, réparti en plusieurs points, assure un niveau de sécurité maximal pour les données patients. La conformité au référentiel de l’ANS donne lieu à une certification qui s’applique à la fois aux données de santé et à toute application permettant de les collecter ; notamment les solutions de type eCRF ou ePRO. Cependant, les professionnels de la recherche clinique sont souvent mal informés des différentes conditions et activités couvertes par la réglementation HDS. Elle reste floue et mal connue, alors même qu’elle est essentielle pour assurer une protection des données efficace.

Oceanet technology HDS

Ce webinar est organisé en collaboration avec notre partenaire Oceanet Technology, infogéreur certifié hébergement de données de sante (HDS), qui vous apportera son expertise sur la sécurité des architectures Cloud en termes de données de santé et détaillera les différents points du référentiel de la certification.

Azure certification HDS

Nous avons également le plaisir d’accueillir Microsoft Azure pour ce webinar, qui nous partagera son expérience en tant que fournisseur de Services Cloud certifiés Hébergement de données de santé.